L’encoprésie, c’est quoi ?

Connaissez-vous l’encoprésie ? Ce symptôme est caractérisé par l’émission involontaire (ou parfois délibérée) de selles par l’enfant dans les sous-vêtements ou des lieux inappropriés. L’encoprésie touche 1 à 4 % des enfants, à partir de 4 ans.

L’encoprésie ? Nous ne connaissions pas ce mot il y a un mois. Jusqu’à ce qu’on nous dise que notre fils de 4 ans en souffre. Il faut dire que nous n’avons eu de cesse de chercher pourquoi il se faisait toujours caca dessus, avec ou sans couche. Pourquoi au fil de la journée il tachait ses sous-vêtements fraîchement changés, même après s’être salis 10 minutes avant…

Voilà ce qu’est l’encoprésie : des écoulement de selles, involontaires le plus souvent, qui frappent de 1 à 4% les enfants à partir de 4 ans, et majoritairement les garçons. Mais pourquoi ne peut-il se retenir ?

enfant sur les toilettes - encoprésie

Encoprésie, les causes

L’encoprésie est souvent liée à une constipation. Oui, même si le caca qui sort est mou, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas un bouchon. Du coup, les selles ramollies suintent pour évacuer le trop plein.

La constipation peut être d’origine physiologique. Par exemple l’enfant s’est trop retenu car, à un moment, il a eu mal en faisant ses besoins et a donc pris peur. Du coup, en se retenant trop, il a causé le bouchon.

Mais la constipation qui cause l’encoprésie peut également être de nature psychologique. Et là, cela sera plus difficile à résoudre. Un enfant très émotif, forcé d’aller trop tôt au pot, sur lequel on met la pression pour la propreté, sur-protégé ou encore vivant au sein d’une famille qui se déchire ou qui se sent en manque d’affection peut développer ce trouble. Dans ce cas, c’est le comportement des membres de la famille qu’il va falloir adapter.

Enfant sur le pot - encoprésie

Selon la psychologue Céline Bidon-Lemesle, que nous avons consultés pour notre fils, « l’encoprésie est aussi solidement ancrée que l’anorexie chez les enfants qui en souffrent. » Et quand nous nous étonnions du fait que notre bambin semblait indifférent au fait de se faire caca dessus, malgré les odeurs nauséabondes, elle explique : « Il n’est pas indifférent, mais il ne se sent pas. Il est imperméable au regard des autres et aux critiques pour se protéger. »

Quel traitement contre l’encoprésie ?

Il faut tout d’abord éliminer la constipation et donc faire traiter l’enfant par un médecin. Ce dernier vous prescrira des laxatifs. Une alimentation riche en fibres est conseillée, ainsi qu’une bonne hydratation.

Si la cause de l’encoprésie est psychologique, alors comme nous vous devrez passer par un long suivi… qui n’est pas forcément remboursé ! De la patience, beaucoup de patience va être nécessaire. Et nous ne manquerons pas de vous faire un retour sur l’évolution du suivi !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Qu’est-ce que le syndrome du bébé secoué ?

5 conseils pour apprendre la propreté à son enfant

Comment préparer l’arrivée d’un second bébé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *