Qu’est-ce que le syndrome du bébé secoué ?

Le syndrome du bébé secoué, vous en avez entendu parlé mais ne savez pas à quoi cela correspond ? Alors lisez ceci, ce qui vous incitera certainement à plus vous contrôler face aux pleurs de bébé.

Le syndrome du bébé secoué frappe souvent à partir d’une simple situation de frustration vécue par les parents, ou par toute personne qui a la garde d’un bébé. Durant sa première année, et notamment les six premiers mois, bébé pleure de manière parfois incompréhensible. Il n’a pas mal, n’a pas faim, et pourtant il pleure. Pour lui, c’est la seule façon de communiquer. Pour les parents, cela peut être vécu comme une véritable impuissance, une situation de détresse, qui va provoquer agacement et colère.

Qu’est-ce que le syndrome du bébé secoué ?

Dans ce cas, les parents ou la personne qui garde bébé perdent leur calme et le secouent. En le tenant sous les bras, l’importun est balancé (et pas forcément avec énormément de violence) par agacement. Vous pourriez penser qu’il n’y a pas de violence, puisque aucun coup n’est porté. Et pourtant !

Chez un bébé, la tête est très grosse et lourde, en comparaison du reste du corps. De plus, les muscles de son cou ne sont pas encore assez développés pour la tenir correctement.

Le cerveau, très fragile, va taper contre le crâne, ce qui peut provoquer des saignements et lésions irréversibles. Des vaisseaux sanguins peuvent être arrachés et, dans le registre des horreurs, on peut citer des risques d’hémorragie rétinienne.

Selon l’Assurance Maladie, en France, plusieurs centaines d’enfants par an sont concernés. Majoritairement entre 6 et 12 mois.

Bébé qui pleure, frustration des parents, bébé secoué
Les cris que les parents ne comprennent pas constituent la principale source de frustration et d’énervement.

Quels sont les symptômes du syndrome du bébé secoué ?

Comme souvent, il faut se méfier de toute modification anormale du comportement de votre enfant :

  • Somnolence ou irritabilité
  • Vomissements
  • Perte de connaissance
  • Tremblements
  • Convulsions
  • Difficultés à respirer
Sybdrôme du bébé secouer - danger de lancer un bébé en l'air
Lancer bébé en l’air peut sembler drôle. Même bébé d’ailleurs peut en rire. Et pourtant, cela constitue un jeu dangereux !

Comment éviter le syndrome du bébé secoué ?

Oui, parents, vous avez le droit de vous sentir vulnérables, dépassés, voire frustrés. Ne culpabilisez pas. Mais si la situation devient incontrôlable, que vous ne savez plus quoi faire parce que bébé pleure :

  • Laissez le pleurer plutôt que de vous énerver dessus, et revenez quand vous aurez repris le contrôle de vos émotions
  • Respirez à fond en comptant jusqu’à 10
  • Si un autre adulte est là, demandez-lui de vous relayer
  • Si vous n’êtes pas seul, sortez prendre l’air
  • Allez crier, pleurer, rager dans votre coin, loin de bébé : c’est humain, vous n’êtes ni un mauvais parent ni cinglé 😉

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

La noyade sèche, qu’est-ce que c’est ?

Comment préparer l’arrivée d’un second bébé ?

Je ne veux pas allaiter, dois-je vraiment culpabiliser ?

Pouce ou tétine : que choisir pour bébé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *