Piqûre de méduse : que faire et comment réagir ?

Les méduses, il y a les années avec, et les années sans… Mais depuis quelques saisons, elles semblent proliférer. D’ailleurs avant les vacances d’été, l’alerte a été donnée. Que faire en cas de piqûre par une de ces créatures marines ?

Les piqûres de méduse, ce n’est jamais plaisant. Et les enfants, quand ils ne font pas de rencontres inopportunes dans l’eau, ont parfois du mal à se retenir d’aller tripoter une méduse échouée. Chose à ne pas faire, car même morte ses tentacules conservent leurs pouvoirs urticants.

piqûre de méduse

En cas de piqûre de méduse, comment réagir ?

  • Sortez immédiatement l’enfant de l’eau et commencez par le rassurer, empêchez-le de se gratter. Evidemment, si la plage est surveillée, allez avec lui au poste de secours. C’est toujours rassurant de laisser des professionnels s’occuper calmement du problème. Mais on ne choisit pas toujours une plage surveillée…
  • Rincez la plaie pendant 30 secondes avec du vinaigre ou, à défaut, de l’eau de mer. N’utilisez JAMAIS de l’eau douce qui risquerait d’amplifier la douleur en faisant éclater les cellules urticantes
  • Recouvrez la plaie de sable, sans frotter, et laissez sécher avant de rincer à nouveau à l’eau de mer. Frotter risquerait de rompre les cellules urticantes et de diffuser plus de venin.
  • Si des fragments de tentacules sont restés fichés dans la peau, décollez-les doucement avec une pince à épiler ou un objet fin, tel une carte de crédit.
  • Le venin peut être désactivé avec une source de chaleur (utilisez une pierre chauffée au soleil ou, si un fumeur vous accompagne, approchez une cigarette incandescente).
  • Désinfectez avec un produit sans alcool et administrez du paracétamol pour calmer la douleur.

Après ces soins, n’hésitez pas à consulter un médecin ou à vous rendre dans une pharmacie. Ces professionnels s’assureront que la plaie est propre et pourront vous conseiller une pommade à appliquer.

En cas de piqûre de méduse, on ne doit jamais :

  • Utiliser un désinfectant à base d’alcool.
  • Aspirer le venin avec la bouche.
  • Uriner sur la plaie (c’est une légende qui a la peau dure !).
  • Grattez ou frotter la plaie causée par la piqûre de la méduse.

En savoir plus :

Site de la Croix Rouge : les accidents de l’été

Ces articles pourraient également vous intéresser :

5 choses à savoir pour un été avec bébé à la plage

Comment bien hydrater bébé ?

La noyade sèche, qu’est-ce que c’est ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *