La noyade sèche, qu’est-ce que c’est ?

Avec l’été, mer et piscine sont au programme. C’est donc le moment de parler de la noyade sèche (ou noyade secondaire). A la différence de la noyade qui nous vient à l’esprit, celle-ci intervient bien après la baignade.

A l’heure où les médias font état d’une multiplication des noyades cet été, touchant principalement des adultes, un autre risque concerne plus particulièrement les enfants. Il s’agit de la noyade sèche, ou noyade secondaire. Chaque parent doit connaître ce risque et savoir l’identifier.

Tout le monde connait la noyade classique : l’arrivée d’une certaine quantité d’eau dans les poumons empêche le transfert de l’oxygène et provoque un arrêt cardiaque. Dans le cas de la noyade sèche, le décès peut intervenir des heures après la baignade, voire des jours ! Généralement sous 72h, même s’il y a de rares cas de décès une semaine après la baignade !

Enfant jouant dans la mer à contre jour

Noyade sèche : qu’est-ce qui la provoque ?

C’est en buvant la tasse qu’intervient le risque de noyade sèche. Si bébé ne tousse pas spontanément, il risque de ne pas expulser correctement l’eau entrée dans ses poumons.  La présence de petites quantités d’eau peut provoquer irritations, gonflement et fermeture des canaux aérien. L’oxygène n’est pas transmis efficacement par les poumons et le décès intervient alors des heures après.

Attention, évidemment, boire la tasse ne signifie pas qu’il faut immédiatement paniquer en pensant que la vie de bébé est en danger. La plupart du temps, tousser va chasser l’eau. Mais la submersion peut provoquer un réflexe (fermer la bouche, ne pas tousser) dangereux.

bébé jouant dans leau
20 cm suffisent à se noyer : un enfant dont la tête est immergée peut paniquer et ne pas se redresser.

Comment identifier la noyade sèche ?

Bébés et enfants ne doivent pas être laissés sans surveillance car c’est à vous de vous assurer qu’ils ne boivent pas la tasse. Et si c’est le cas, d’en être informé et de vérifier la bonne expulsion de l’eau. Dans les heures qui suivent la baignade, vous gardez un œil sur votre progéniture.

Vous devez surveiller les signes suivants :

  • Toux persistante
  • Changement d’humeur inhabituel, enfant qui râle ou est anormalement fatigué
  • Vomissements, douleurs au niveau du ventre ou du thorax
  • Difficulté à respirer
  • Teint pâle ou grisâtre

Si vous constatez certains de ces symptômes, consultez en urgence !

Attention, qu’un enfant sache nager n’exclut pas le risque de noyade sèche ! En outre, si nous avons dit que les enfants et bébés étaient plus susceptibles d’en être les victimes, un adulte n’est pas à l’abris et doit savoir identifier ces signaux s’il a bu la tasse.

Dans tous les cas, avoir conscience de ce danger ne doit pas vous empêcher de profiter de la piscine et de la plage avec vos enfants. Passez un excellent été au bord de l’eau. Et soyez vigilants.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

5 choses à savoir pour un été avec bébé à la plage

5 conseils pour bien voyager avec vos enfants

Comment bien hydrater bébé ?

Une pensée sur “La noyade sèche, qu’est-ce que c’est ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *