Quel animal de compagnie pour un jeune enfant ?

Quel bambin n’aime pas les animaux ? Mais par quelle charmante bestiole commencer pour que les jeunes enfants ne risquent pas de morsures, tout en pouvant facilement s’en occuper ? Oui, à part le poisson rouge…

Quand bébé grandit et commence à marcher puis à parler, bref à devenir un bambin, l’initier au contact d’un animal peut être enrichissant pour lui. Beaucoup de parents commencent par le poisson rouge, facile d’entretien et peu contraignant. Mais si votre bout’chou veut plus d’interactions et apprendre à se comporter délicatement avec un animal, ce choix reste limité.

Alors, quel animal choisir sans s’encombrer d’un chien ou d’un chat quand on n’a ni les moyens ni la place. Et surtout, quel animal ne présente aucun danger pour un jeune enfant ?

Le hamster

hamster

Nombre de parents citent souvent le hamster comme animal de compagnie pour un jeune enfant. Ce n’est pourtant pas le plus adapté. Déjà, il faut savoir que cet animal est omnivore et mange donc de la viande occasionnellement. Il a des dents coupantes et, bien que ce ne soit pas la règle, il arrive que des hamsters mordent.

En outre, cet animal a tendance a sortir plutôt le soir et à rester caché en journée. Ce n’est pas l’idéal pour un jeune enfant. Enfin, son espérance de vie est courte, de l’ordre de 2 à 3 ans.

Dernier point : on ne fait pas cohabiter des hamsters adultes dans la même cage ! Risques de bastons assurés !

Le Lapin

Mickey, le lapin bélier du Monde d'Anna et Matteo
Mickey, le lapin bélier du Monde d’Anna et Matteo

Ah les lapinous ! Ne sont-ils pas adorables avec leurs oreilles et leurs petites  bouille ? Le lapin est un animal généralement débonnaire mais qui peut se montrer très territorial. Notamment les femelles qui, si elles ne sont pas stérilisées, peuvent se montrer agressives ! Notre lapine attaque tout ce qui ose pénétrer dans sa cage (à part notre lapin mâle qui l’a vraiment soumise). Confiée à des proches, elle a même mis en déroute plusieurs chats qui avaient osé s’installer sur son tapis !

Adressez-vous à une animalerie qui prend l’habitude de bien traiter ses bêtes en les caressant, voire les câlinant le soir à la fermeture, pour rechercher un individu docile au tempérament affectueux. Les mâles sont généralement plus calmes, mais ce n’est pas une règle absolue.

Évitez également les espèces trop petites, plus fragiles. Un bon lapin domestique adulte va faire 1,5 Kg à 2,5 Kg. Des individus de races plus petites sont, à notre avis, à éviter.

Les lapins béliers, avec leurs adorables oreilles tombantes, ont (d’après notre expérience) aussi tendance à être plus dociles. Notre mâle est un bélier de taille moyenne, autour de 2 Kg et c’est vraiment une crème. Il est dénué de toute agressivité. Il n’hésite pas à sauter à côté de vous sur le canapé pour avoir des câlins.

Ah oui, un lapin n’est pas fait pour vivre en permanence en cage ! Cet animal demande un travail d’éducation pour apprendre à vivre dehors sans faire de bêtise (genre ronger les fils, manger les livres, etc.). Au minimum, lapinou doit sortir 1h par jour. Et certains propriétaires les laissent même vivre en liberté totale. Si vous n’êtes pas prêt à éduquer cet animal ne l’achetez pas !

Si vous ne comptez pas avoir des portées, une femelle devra être stérilisée pour lui éviter tout risque de cancer. Quant au mâle, cela peut être nécessaire s’il a tendance à « marquer » les représentes féminines de la maison (oui, avec des jets d’urine).

Enfin, un lapin constitue un engagement sur le temps, sa longévité est de 6 à 8 ans mais elle peut dépasser 10 ans.

Le cochon d’Inde

cochons d'Inde

Je n’ai jamais compris pourquoi beaucoup confondaient hamsters et cochons d’Inde. C’est comme confondre un cheval avec une girafe sous prétexte qu’ils ont un cou en longueur. Mais blague à part, le cochon d’Inde est un herbivore dont le poids va atteindre autour de 800 à 1000g  à l’âge adulte. Il s’agit d’un animal sociable qui vit en famille et déteste être seul, au risque de devenir dépressif.

Par conséquent, si vous optez pour l’achat d’un seul individu, veillez à placer sa cage dans une pièce où il y a du passage et surtout à interagir quotidiennement avec lui !

Les cochons d’Inde aiment également sortir de leur cage. Mais le besoin de liberté peut être moins marqué que le lapin. Certains s’empresseront de retourner à l’abris rapidement, voire resteront impassibles devant la porte ouverte de leur cage. Tandis que d’autres aimeront vivre en quasi liberté. A vous de tester !

En se déplaçant, l’animal émet des petits couinement cadencés particulièrement comiques. Et en famille, ils se déplacent en file indienne : un parent devant, un derrière, les petits entre les deux.

Le propre du cochon d’Inde est de vocaliser. C’est une espèce qui apprécie qu’on lui parle et qui vous répondra à sa façon. Ce qui est souvent comique. Le soir, ce n’est pas rare qu’ils accompagnent votre arrivé de couinements aigus. Ceux que nous avons eu semblaient même avoir une montre tant ils réclamaient à manger à heure fixe.

Câlin, aimant être blotti et au chaud, le cochon d’Inde ne mort pas (ou alors c’est vraiment rare). Il s’agit donc d’un animal très sûr pour un jeune enfant. Mais c’est aussi un être craintif et cardiaque.

Un cochon d’Inde possède une espérance de vie de 4 à 8 ans. Ne synthétisant pas la vitamine C, il doit avoir une alimentation adaptée et un complément de vitamines spécifique dans l’eau. Et ça, les animaleries ne vous le disent pas !

Alors, et vous, quel animal avez-vous choisi pour vos enfants ? Ou lequel vous ferait craquer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *