Gare à la bronchiolite !

Les enfants nés en 2020 semblent présenter un déficit immunitaire conduisant à une épidémie de bronchiolite plus agressive que d’habitude.

Le dernier hiver passé en confinement et marqué par un respect plus strict qu’aujourd’hui des gestes barrières semble avoir des conséquences assez inattendues. En effet, le pays subit actuellement une épidémie de bronchiolite d’une plus grande ampleur qu’à l’accoutumée. Notamment en Ile-de-France où les services de pédiatrie s’avèrent déjà débordés.

Rappelons que la bronchiolite est une infection respiratoire extrêmement contagieuse qui touche les enfants de moins de 2 ans. Elle se caractérise par de la toux et une respiration difficile, voire sifflante. Généralement sans gravité, elle peut tout de même conduire à des hospitalisations.

Le confinement en cause ?

Pourquoi une telle poussée aujourd’hui ? Le Conseil scientifique tire en effet la sonnette d’alarme sur l’importance de l’épidémie. La piste évoquée par les médecins et que les enfants nés en 2020, sous confinement, ont manqué de contacts avec l’extérieur et avec d’autres personnes. Ainsi, en cumulant avec les gestes barrières, leur jeune système immunitaire n’a pas été suffisamment exposé.

Nos bambins de moins de 2 ans ont donc accumulé un retard d’immunité les rendant aujourd’hui plus sensibles. Il faut dire que l’an dernier, même nous adulte avons échappé à la grippe et à la gastro. La même question se pose donc pour nous aussi : aurons-nous le droit cette année à des infections carabinées faute d’exposition à ces virus l’an dernier ?

En savoir plus : comment reconnaître une bronchiolite ?

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Pourquoi bébé attrape-t-il la bronchiolite?

Quels sont les vaccins obligatoires pour bébé ?

Déconfinement et retour à l’école ou en crèche. Votre avis ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *