Déconfinement et retour à l’école ou en crèche. Votre avis ?

Depuis le 11 mai, les écoles et crèches de France échelonnent la reprise de leurs activités.  Mais avec une capacité d’accueille réduite et des consignes d’hygiène drastiques !

Faut-il ramener nos enfants en crèche, chez la nounou ou à l’école alors que le covid-19 rôde toujours ? Nombre de parents (et nous en tête !) se posent la question. Du 11 mai et – à priori – jusqu’au alentours du 25 mai (selon les communes), la rentrée s’organise après cette drôle de pause qui n’avait rien de vacances.

Pour certains parents, la réalité du travail ne laissent que peu de choix. Encore faut-il que les capacités d’accueil soient au rendez-vous ! Dans le 20e, à Paris, c’est une maternelle sur les deux que compte un groupe scolaire qui ré-ouvre. Et comme partout, la moitié voire moins des effectifs par classe peuvent être reçus.

Ecoles à effectifs réduits après le confinement

Depuis la reprise, certaines classes n’ont reçu qu’un quart des effectifs normaux. Preuve que, même si les places sont rares, les Français ne se précipitent pas vers les écoles…

Et que dire des règles de distanciation ? Nous avons reçu, certainement comme vous, un document de notre école. En substance, on y découvre que les enfants ne doivent échanger aucun matériel, ne pas se croiser, respecter un sens de circulation en classe ou ne pas se toucher. Et ne pas jouer ensemble, un comble ! Mais est-ce vraiment applicable ? On peut en douter…

Les images de petits cantonnés à des carrés tracés sur le sol dans leur cours de récréation ont choqué. De même que celles de tous les jeux condamnés par des bandes colorés, comme une étonnante scène de crime…

Enfants jouant dans des carrés dans leurs cours pendant le coronavirus

Covid-19 : faut-il renvoyer les enfants à l’école ?

En faisons-nous trop ? Certains pédiatres le pensent, disant qu’on ferait mieux de laisser vivre les enfants dans la cours et de leur laver les mains de retour en classe. De même, la Société française de pédiatrie plaide pour un retour en classe rapide. Notamment au motif que peu d’enfants développent de formes graves du coronavirus.

On se rappelle pourtant que la première décision, avant le confinement, fut de fermer les écoles ! Pourquoi ? Car justement les enfants pouvaient propager le coronavirus Covid-19 sans avoir de symptôme ! L’argumentation semble alors contradictoire (comme le fait de d’abord prétendre que le port du masque ne servait à rien), et nous, parents, restons perdus et impuissants…

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

5 questions sur le coronavirus covid-19, bébé et la grossesse

Fabriquer son gel hydroalcoolique ? Une fausse bonne idée !

Quand et comment brosser les dents de bébé ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *