Une visite en famille au Parc Astérix

Le Parc Astérix, terre des irréductibles Gaulois face au géant Disneyland Paris. Après de longues années, nous voici de retour dans ce lieu de distraction au Nord de la capitale. Découvrez nos impressions !

Nous avons profité du soleil d’août pour redécouvrir le Parc Astérix. Car il n’y a pas que Disneyland Paris dans la vie ! Plus de 10 ans après nos dernières visites, nous avons particulièrement adoré, ainsi que notre fils Mathieu dont c’était le cadeau d’anniversaire (en retard).

L’accueil dans le parc s’est immédiatement révélé amical. L’ambiance y semble plus familiale, plus détendue et moins touristique. Était-ce dû à notre passage en pleine semaine et en plein mois d’août ? Toujours est-il que les files d’attente de 5-10 minutes seulement, cela fait un bien fou ! Au cours de cette journée, seules quelques attractions ont atteint les 45 minutes.

Romus et Rapidus parc Astérix
Mathieu ne fait pas le fier dans Romus et Rapidus…

Des spectacles variés !

Certes moins exubérant et flashy qu’un Disneyland qui en met plein les yeux, j’ai l’impression que le Parc Astérix offre un environnement plus soigné que dans mes souvenirs. Au fil de la journée, les annonces de spectacles se succèdent. Dans le bassin du Théâtre de Poséidon, otaries et dauphins font leur show.  Ils sont tout simplement éblouissants ! Mention spéciales aux otaries dansantes.

Direction ensuite le spectacle « Main Basse sur la Joconde » riche en cascades mais un peu décousu. Comme s’il manquait une ligne directrice à une histoire éclipsée par une volonté de jouer trop la carte du spectaculaire.

Nous n’avons pas vu les autres spectacles, car Astérix c’est aussi le temple des manèges. Et sur ce point, la variété est au rendez-vous !

Des attractions pour tous !

Dans le Jardin d’Idéfix, les plus petits sont dans leur monde. Balade en train, en petits bateaux mais aussi classique terrain de jeu avec ses échelles de corde et autres obstacles placent le Parc Astérix sur un créneau différent de son rival américain. Il me semble que les plus jeunes ont un choix plus variés.

Pour les plus grands, le Menhir Express ou Romus et Rapidus assurent de belles descentes, mais aussi beaucoup d’eau. Sans oublier le Grand Splash au registre des attractions qui mouillent !

Plus loin, Nationale 7 permet une promenade en tacots qui plait aux plus petits et éveillera pas mal de nostalgie aux amateurs de cette célèbre route.

Sensations fortes !

Le Parc Astérix, c’est aussi le monde des émotions fortes avec Goudurix et Tonnerre de Zeus. Ne vous y trompez pas, si le second n’a pas de looping, je le trouve bien plus impressionnant avec ses successions de descentes qui ramènent vos intestins au niveau de votre langue.

Parc Astérix
Un peu de calme pour ceux qui n’aiment pas avoir la tête en bas.

Avec pas mal de craintes, direction OzIris que je n’avais jamais testé. Ici, les rails sont au-dessus de vos têtes, et vos pieds dans le vide… La peur cède rapidement la place à un plaisir démesuré. Bien que plus impressionnant que Goudurix, le manège est plus moderne, vibre beaucoup moins ce qui accentue l’impression de glisser dans les cieux. A titre personnel, c’est pour moi la plus formidable montagne russe que je n’ai jamais testée !  A la sortie c’est avec un sourire béat que madame (courageusement restée en retrait) me récupère.

Le prix des repas

Evidemment, on ne peut pas parler de nourriture « pas chère ». Mais en comparaison avec le monde de la souris américaine, les différents points de restauration s’avèrent plus accessibles. Que ce soit pour les sandwicheries comme pour la restauration assise. Un hot dog dans de la vraie baguette, c’est aussi bien mieux ! Donc qualitativement, on est un cran au-dessus de Disneyland.

Astérix et Obélix portant un menhir
Ca vous dit un p’tit menhir en souvenir ?

Les tarifs des produits dérivés sont également un peu plus bas. Même s’il faut reconnaître un choix moins vaste.

Le bilan de cette journée est plus que positif. Le Parc Astérix garde son côté plus familial, on s’y sent plus décontracté. Mais surtout les manèges s’y révèlent plus variés. Décidément, les irréductibles Gaulois résistent toujours et encore à l’envahisseur !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Un Noël (ou presque) à Disneyland Paris

Critique : Disney sur Glace – Le Voyage imaginaire

Parc zoologique de Paris : une visite en famille

Une pensée sur “Une visite en famille au Parc Astérix”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *