Le trotteur / youpala : attention danger !

Pensant aider leurs enfants à gagner en mobilité, certains parents optent pour un trotteur, aussi appelé youpala. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Chaque marque de puériculture a le sien, avec ses formes, ses couleurs et la promesse de liberté pour bébé. Mais ces trotteurs sont-ils vraiment les garants de la liberté de mouvement de votre jeune enfant ? Il faut plutôt s’en méfier, nous vous expliquons pourquoi !

Trotteurs : les risques d’accident augmentés !

Les trotteurs et youpala explosent votre enfant à de nouveaux dangers. Trop tôt dans son développement moteur, il se retrouve à portée d’éléments dangereux comme les casseroles sur une cuisinière. Chutes dans les escaliers et brûlures constituent les principaux dangers associés à l’utilisation de ces jouets.

Les trotteurs impacteraient aussi négativement sur l’apprentissage de la marche. Pour apprendre la position debout, bébé doit réaliser de nombreux efforts et travailler son équilibre. Il doit apprendre à se redresser sur ses bras, puis à ramper, à s’asseoir et finalement a essayer de se lever par lui-même. Ces étapes forgent son expérience et le font progresser.

Trotteurs et apprentissage de la marche

En maintenant bébé debout, le trotteur saute littéralement ces étapes et donne de mauvaises habitudes à l’enfant. Débarrassé de son poids, il n’apprend pas à positionner ses jambes et ses pieds. Bloqué, il ne peut se reposer ni changer de position. Son dos n’est pas aligné comme il le faudrait. Bref, l’accessoire a tout faux !

La meilleure façon d’apprendre bébé à marcher est de le laisser se dresser pieds nus ou d’utiliser des chaussons souples conçus pour l’apprentissage de la marche. Le trotteur ne doit, si vous décidez tout de même d’en acheter un, n’être utilisé qu’avec parcimonie.

trotteur bébé moyen age
Le trotteur (youpala) existe depuis le Moyen-Age !

Ces articles pourraient aussi vous intéresser :

Où bébé doit-il dormir ?

Bien choisir son siège auto

L’apprentissage de la marche chez bébé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *