Nintendo Labo : le jeu vidéo rencontre le DIY

Carton et jeu vidéo ? Le Nintendo Labo propose de fabriquer soi-même ses jouets et de les faire interagir avec l’écran de la console Nintendo Switch. Nous avons testé ce concept en famille. Attention, les parents vont devoir s’armer de patience !

Sorti le 24 avril, le Nintendo Labo est une expérience de jeu vidéo qui surfe allègrement sur la vague du DIY (Do it Yourself, ou faites-le vous-même). Le principe est simple : la console vous guide pas à pas et de manière très claire dans la fabrication de jouets en carton. Ensuite, chaque jouet est intégré à un minijeu dédié.

Deux packs sont disponibles, et la note s’élève pour chacun de 70 à 80 euros selon les revendeurs. Soit plus chers que des jeux standards.

Nintendo Labo moto

Le Nintendo Labo – Multikit

Ce pack comprend cinq activités:

  1. La voiture radio-commandée
  2. Le piano
  3. La canne à pêche
  4. La maison Toy-Con
  5. La moto

Pour chaque activité, il faut compter 1 h à 2 h de montage, à part pour la voiture radio-commandée qui est expédiée en 10 minutes. Inutile de vous dire que si notre fille de 7 ans et demi a trouvé très amusant de se lancer dans le montage, c’est étrangement papa qui a fini seul la seconde moitié de la corvée. Donc pour tout achat d’un Multikit, préparez-vous aussi à acquérir une bonne dose de patience !

La console vous guide pas à pas avec des animations claires et détaillées qui donneraient la honte à toute notice Ikea. Et les éléments se détachent avec une aisance confondante des plaques sur lesquelles ils sont découpés.


La solidité ? Elle interroge forcément, mais le carton suffisamment épais ne donne pas du tout un aspect misérable aux jouets montés. Ils sont bien conçus, toutes les parties mobiles fonctionnent parfaitement. En vérité, c’est même bluffant ! Par contre, gare à vos plus jeunes marmots. Car on se doute bien que taper, jeter ou piétiner les jouets Nintendo Labo leur fera passer un sale quart-d’heure…

Sur le piano, par exemple, certains boutons ne sont pas solidaires du jouet et notre cadet de bientôt 4 ans s’est rapidement évertué à les retirer, pour le plus grand agacement de sa sœur aînée.

Le Nintendo Labo – Robot

Le second pack ne contient qu’un jeu et son accessoire de carton : un sac à dos avec son casque et ses sangles à relier aux pieds et aux bras. De quoi donner le plaisir démesuré de contrôler, avec ses propres mouvements, un robot géant à l’écran. Le robot saute, vole, boxe, se transforme en char et détruit tout sur son passage. Basique mais étrangement terriblement captivant pour les bambins.

Attention, ici on parle d’un montage de plusieurs heures. Préparez votre après-midi !

Nintendo Labo Kit Robot

Comment fonctionne le Nintendo Labo ?

Pour chaque jouet, des logements intègres un ou deux  Joy-Con (les contrôleurs de la Nintendo Switch). Ceux-ci se chargent alors de la détection de mouvement. Le moulinet de la canne à pêche ou le guidon de la moto voient ainsi la moindre rotation traquée et reproduite dans le jeu. Pour le piano ou le robot, chaque action déplace un élément qui révèle des bandes réfléchissantes collées lors de l’assemblage. C’est alors le Joy-Con équipé d’un capteur infrarouge qui permet de détecter quel élément a bougé. Et donc de restituer une note de musique ou encore un mouvement de bras.

Le Nintendo Labo vous permet aussi de programmer vous-même vos propres interactions et de créer vos jouets. La manière la plus simple de vous l’expliquer, c’est de vous renvoyer vers cette vidéo officielle :

Le Nintendo Labo est-il vraiment amusant ?

Une chose est certaine, les minijeux ne volent pas haut. Ni du point de vue technique, ni de la profondeur du gameplay. Pour un adulte, passé la découverte, il est difficile d’affirmer avoir envie de ressortir la panoplie à la moindre occasion. La course de moto se révèle très basique, le piano n’offre pas de leçons permettant une progression. Quant à la maison Toy-Con et à sa petite bestiole, il s’agit tout simplement d’un Tamagotchi moderne.

Maison Toy-Con Nintendo Labo

Mais pour un enfant ? Il s’avère difficile de répondre à la question. Clairement, notre fille est restée scotchée à sa canne à pêche, à essayer d’attraper des poissons toujours plus gros. Et elle a passé un bon moment en compagnie du piano. Reste à savoir combien de temps l’effet va durer !

Le mieux, c’est encore de demander à mademoiselle Anna ce qu’elle pense du Nintendo Labo et se ses jeux :

L’avis d’Anna, 7 ans et demi – ambassadrice du Monde d’Anna et Matteo

C’est trop bien et super amusant. C’est très bien à construire (NDLR : surtout que c’est papa qui a fini, hein…) et facile. J’adore le piano, on peut faire chanter des chats dedans. J’ai hâte de construire les autres jouets !

Et accessoirement, vous devez maintenant deviner pourquoi notre première poupée s’est appelée Anna… 😉

En savoir plus :

Le site officiel du Nintendo Labo

2 réponses sur “Nintendo Labo : le jeu vidéo rencontre le DIY”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *